Dans un compartiment

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Asian

Dans un compartimentC’était lorsqu’il y avait encore des wagons avec des compartiments dans les trains… Il est quinze heures et pratiquement personne dans le train pour un peu plus de deux heures de trajets. Je m’installe et je me mets à feuilleter un journal. Rien de bien passionnant. Le train démarre. Je me dis : « je vais pouvoir dormir et rêvasser ». En fait, cet exercice, c’est pour moi, je le dis simplement, penser à des chattes, à des bites, à des paires de gros seins, bref, de quoi alimenter mes phantasmes pour me toucher la bite à travers mon pantalon et quand elle est bien dure faire quelques mouvements de la main sur ma queue sans toutefois chercher forcément à éjaculer.Mais, alors que le train commençait à prendre de la vitesse, voilà qu’une fille, la vingtaine bien entamée entre dans mon compartiment. C’était l’hiver et elle était assez couverte, manteau, écharpe, bonnet. En entrant, je n’avait pas vu beaucoup plus que son visage, fort joli, mais pas plus. Elle commence alors à se déshabiller en faisant de grands mouvements pour se débarrasse de tout son attirail. L’odeur qui se dégagea me chatouilla les narines, une odeur excitante faite de transpiration et d’un parfum bon marché, genre déodorant. J’en vis alors un peu plus d’elle : de beaux cheveux blonds coupés courts, une superbe paire de seins et des fesses, un peu grosses, mais merveilleusement bombées.Elle s’assit en face de moi après m’avoir lancé un petit sourire timide. Le train prit de la vitesse et chacun se concentra esenyurt escort sur ce qu’il faisait… Un premier tunnel arriva, pas très long, et là, surprise, pas de lumière dans le compartiment. Quand la lumière du jour revint nous échangeâmes un petit sourire et elle me dit : « J’ai horreur du noir, ça me fait peur. Ça ne vous dérange pas si je m’assoit côté de vous en prévision des prochains tunnels ». Je m’entends lui répondre : « Mais non, ça ne me gêne pas ». Et elle s’installa. Je sentis alors plus distinctement son odeur qui continua à me troubler sans trop savoir pourquoi. Le second tunnel arriva, plus long, cette fois. Au début, rien ne se passa puis rapidement, je sentis sa cuisse contre la mienne et son coude qui s’encastra sur mon flanc. Au lieu de me pousser vers la fenêtre pour lui laisser plus de place, je me collais un peu plus à elle, surtout ma cuisse contre la sienne. Fin du tunnel, on se regarde dans les yeux et grand sourire sur nos visages, aucun de nous ne fait le moindre effort pour se dégager de l’autre, au contraire. Et la conversation s’engage entre nous. On fait connaissance : elle rentre chez ses parents, elle n’a pas de petit copain, elle se sent un peu seule, etc… Troisième tunnel, le plus long de la ligne cette fois.Je commence à bander sérieusement avec sa cuisse contre la mienne et avec les trépidations du train qui me font apprécier la souplesse de sa chair. Je pousse mon avantage et lui passe alors la avrupa yakası escort main droite sur sa cuisse. Elle ne la repousse pas et je la caresse alors plus franchement. Ma main gauche se rapproche alors de ses seins et là encore pas de refus de sa part. Plus, elle prends ma main droite et la plaque sur son sexe. Pas la peine de me faire un dessein, elle a autant envie que moi qu’on se donne du bon temps. La fin du tunnel me trouve pratiquement sur elle entrain de la peloter et elle se laissant faire. On se regarde, on se sourit et là, toute retenue partie de ma part, je l’embrasse sur la bouche. Elle me rend mon baiser et nos langues s’entremêlent. Ce fut alors le déclic que j’attendais pour passer mes mains sous sa jupe et dans son corsage. Quand ma main atteignit sa chatte, elle ouvrit un peu plus ses cuisses donnant la possibilité à ma main de s’appliquer entièrement sur sa vulve et ma doigts commencèrent à la lui caresser en suivant de mon majeur le tracé de son con. Ses mains se dirigèrent vers ma bite et elle commença à la caresser à travers le tissus du pantalon. Elle se souleva un peu pour baisser son collant à mi-cuisses pour me donner un accès réel à son con. Et là, ce ne fut que du bonheur pour moi de mettre mes doigts, un puis deux, puis trois dans sa chatte qui ruisselait. Son clito, la taille d’une amande que je pus branler avec douceur, la faisant vibrer à chaque passage de anadolu yakası escort mon doigt sur lui. Elle m’avoua plus tard qu’elle savait qu’elle mouillait abondamment et me demanda si cela m’avait gêné, alors que moi, j’avais adoré. Je la branlais encore et encore et l’envie me prit de la sucer pendant que je me branlerai de mon côté. Nous fîmes alors mouvement vers les toilettes du wagons, elle avec ses collant en bas des fesses et moi avec une bite comprimée dans mon pantalon.A peine les toilettes fermées, elle s’assit sur la cuvette après avoir complètement baissé ses collants et son slip. Les cuisses largement écartées, je ne me lassais pas de voir sa connasse déjà largement gluante et rougie par le travail de mes doigts. Je m’accroupis entre ses cuisses et commençai à lui lécher le con avec délectation. Un régal : une cyprine abondante, un clito de belle taille, dès lèvres ourlées d’une couleur violacée. Et je lapai, je lapai, je lapai…. Pendant de temps, j’avais sorti ma bite et je me branlai lentement pour ne pas venir trop vite. De son côté, elle n’en finissait pas de jouir. Dans son orgasme elle enserra ma tête entre ses cuisses à m’en faire mal mais je n’arrêtai pas de lécher sa chatte pendant ce temps. Elle reprit lentement ses esprits et me dit : « Je veux ta bite ». Elle la prit alors dans sa petite main elle commença à me branler, mon gland rougi et luisant à hauteur de ses yeux. Elle était fascinée par ce spectacle. Elle fit quelques mouvements sur ma bite de sa main et un flot de liquide blanchâtre en sortit qui s’abattit sur son corsage et dans sa main. On s’embrassa avec fougue et on reprit le chemin du compartiment. Le temps était passé et le reste du voyage fut finalement assez court. Nous bavardâmes gentiment, en nous avouant notre goût mutuel pour la masturbation, aussi bien personnelle qu’à plusieurs. Mais cela, vous l’aviez compris !!!

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan olun

Bir yanıt bırakın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.


*