Mon histoire (4)

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Mon histoire (4)Voilà pour mon passé amoureux et sexuel. Nous continuions nos soirées « récits » avec mon mari mais son excitation est retombée petit à petit. Je lui racontais mes fantasmes, ça l’excitait beaucoup mais un temps seulement. Bref après quelques mois, on ne faisait plus trop l’amour et mon mari se masturbait souvent seul devant internet. Un soir, il évoqua l’idée de l’échangisme pour redonner vie à notre vie sexuelle. J’étais très réticente et me suis opposée fermement à cette idée. Notre vie sexuelle était proche de zéro. Surtout, je ne sentais plus mon mari aussi épanoui qu’avant. Comme il me parlait régulièrement d’échangisme, un jour, bon gré mal gré : j’acceptais d’essayer. Il a pris les choses en main. Un samedi après-midi, il me dit qu’il avait organisé une rencontre pour le soir. Il avait fait garder les enfants et m’avait achetée un ensemble de lingerie très sexy en tulle noire qui laissait deviner mes seins et ma chatte en transparence. Je lui demandais où et avec qui mais il me réservait la surprise. Bref, en début de soirée, après un bain parfumé, j’enfile l’ensemble de lingerie passant une robe noire par dessus. Nous sortons de Paris pour la banlieue et nous nous retrouvons devant un pavillon, mon mari sonne. Un homme vient nous ouvrir, José, il est petit, typé méditérranéen et monte sur la pointe de ses pieds pour m’embrasser sur les joues. Sa femme Florence est dans le salon. Elle est blonde assez forte. Un dîner nous attend. José nous sert régulièrement du vin que je ne rechigne pas à boire car je ne sens pas ankara escort du tout à mon aise. José me mate tout le diner avec l’air de celui qui détaille celle qu’il va baiser. Ce n’est pas José qui me gêne mais Florence qui aguiche mon mari, sa jupe remontée elle caresse la cuisse de mon mari jusqu’à sa braguette. Je me rends compte combien je suis jalouse. On passe au salon. José allume la télé et passe un film porno. Je suis assise à droite de mon mari, Florence est à sa gauche toujours les mains balladeuses et José vient s’assoir à côté de moi. C’est Florence qui lance les ébats, elle embrasse mon mari à pleine bouche, en poussant de petits gémissements. J’ai envie de pleurer, cette grosse salope me vole mon mari. La main de José me sort de ma torpeur, il caresse ma cuisse nue remontant sous ma jupe. J’essaye de me laisser aller, l’alcool m’aide. José caresse maintenant ma culotte le visage dans mon décolleté. Pendant ce temps, je découvre avec horreur que la grosse salope est en train de sucer mon mari. José lui entreprend d’ôter ma robe me laisse debout dans mes dessous affriolants et se déshabille sans me quitter de ses yeux lubriques. Une fois nu, il vient se coller à moi et me roule une pelle en me serrant, je sens qu’il bande contre mes cuisses. Il dégage mes seins, les pelote, les lèche, les mordille puis rapidement il baisse ma culotte et sa main masse ma vulve à pleine paume. Nouvelle vision terrible pour moi, la grosse est vautrée sur le canapé cuisses ouvertes et mon mari lui lèche sa grosse moule lisse, ce faisant ankara escort bayan il surveille José et moi. José fouille mon vagin avec ses doigts, pas pour me faire plaisir mais pour tâter le terrain car très vite il me fait mettre à quatre pattes, je reste là quelques instants à regarder mon mari gluant de la mouille de la grosse salope, nos regards se croisent, J’essaie de lui faire comprendre que j’ai envie de partir mais derrière moi, le temps d’enfiler une capote, José me saisit les hanches, presse sa bite raide contre ma vulve et s’introduit entièrement en moi. Je pousse un cri de surprise, lui grogne de plaisir et comment à aller et venir en me pétrissant le cul. Mon mari nous regarde, je vois son sexe raide et je sais que ce n’est pas Florence qui l’excite. Il y a un grand miroir dans le salon, je peux m’y voir et me trouve ridicule, à quatre pattes saillie par un petit portugais poilu qui s’agite en moi comme un chien en rut. Je ne prends aucun plaisir tant mon attention est focalisée sur mon mari qui me trompe devant moi. La grosse pute enfile une capote sur la bite de mon mari et se met à quatre pattes à côté de moi. Son gros cul touche le mien, elle a sorti ses gros nichons qui pendent. Mon mari la prend, elle gémit cette truie, « oui, vas-y je te sens bien, baise-moi »… Salope… j’ai envie de pleurer. José claque ses cuisses contre mon cul en gémissant, il malaxe mes nichons. J’ai envie que cela finisse mais il est endurant. Finalement mon mari est prêt à jouir, il sort de la pute enlève sa capote et se laisse branler escort ankara devant le visage de la chienne. « Oui donne moi tout, asperge moi » elle demande, visiblement ils avaient du prévoir ça avant. Pendant ce temps, José me baise frénétiquement excité de voir sa femme qu’il encourage. Il sort et m’assoit à coté de sa femme, et approche sa bite de mon visage en se branlant. Mes épaules touchent celles de la truie avide de sperme. J’ai envie que cela finisse, je prends le gland de José dans ma bouche. Il continue à se branler en râlant. Voyant cela, mon mari n’y tient plus, il éjacule sur sa partenaire qui glousse. « Bien fait salope je me dis ». Réaction en chaine, José non plus ne peut plus tenir, il va jouir mais il reste dans ma bouche, me maintient même la tête pour s’y vider tranquillement. Il jouit avec des cris ridicules, balançant ses jets de sperme dans ma gorge. Si José et Florence pensaient que ce n’était que le début de la soirée, personnellement je n’en peux plus, je me rhabille et supplie mon mari de partir. Il s’excuse, la grosse pute a l’air déçue, limite en colère. Mais vite nous sommes dehors puis dans la voiture. Mon mari a l’air désolé de ma réaction. Il m’embrasse tendrement, s’apperçoit de l’odeur du sperme de José dans ma bouche. « Oh ma chérie… » Nous rentrons. Je me couche nue sans me laver. Le lendemain a été très pénible. Mon mari était désolé de ma réaction, il s’est excusé. Le lundi, je suppose que ce n’était que le hasard, jean-Pierre, mon patron, me lança : « alors t’as passé un bon week-end, une bonne partouze ? » J’ai rougit comme une ado bredouillant un « oui » qui l’a surpris. Si il savait tout ce que j’accepte, je pense qu’il serait particulièrement insistant pour prendre sa part de baise avec la femme mariée d’apparence si sage.

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan olun

Bir yanıt bırakın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.


*