Poudlard

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

PoudlardD’une famille de moldu pour moi la magie étais un truc ringard dans les cirques ou alors des légendes de femmes avec des chapeaux pointues. Je viens d’avoir mon bac et recherche une université pour mes études. Je manque d’idée pour mon avenir.Mais quand j’ai ressue cette drôle de lettre qui m’invitait a rejoindre un train a King cross j’étais vraiment surprise. Ma première réaction a été de ne pas y croire. Mais mes parents on prit ça au sérieux et ensemble nous somme allé faires les courses pour ma rentrée. Dans un pub de Londres assez discret on nous a amené dans l’arrière cours qui donnais sur un passage dans une rue des plus étranges. J’ai acheté une chatte, un chaudron. Arrive le moment de la baguette. Je rentre dans un magasin qui s’appelle chez Olivanders. J’essaye plusieurs baguettes qui font tout explosé. -Nous y passerons la journée si il le faut mais je trouverais votre baguette mademoiselle.Hurle le vendeur exténué par tous ces échecs -Peut être que celle là pourrais convenir, 35 centimètre, crin de licorne en chêne très rigide.Il me tend la baguette, je sens de suite un étrange courant d’air chaud me parcourir. La sensation de chaleur part de mon bassin jusqu’à ma poitrine. -Etrange, très étrange mademoiselle…-Qui a-t-il d’étrange monsieur ? -Les baquette choisisse leurs partenaire, la licorne qui a donné son crin pour crée cette baguette étais maudite. Si une jeune femme la voyais elle gagnait beauté éternelle mais aussi ne pouvais résistée a une proposition… beaucoup son devenu folle de ne pas pouvoir subvenir aux demandes de plus en plus extrême.-Mais ce n’est qu’une légende ?-Peut être, peut être pas. La licorne serais morte depuis, peut être que cela ne fonctionne pas. Fessons un essaye. Vous devez refuser, apporté moi un verre d’eau.Sans réfléchir je vais chercher de l’eau. -Voilà monsieur.-Mais essayez de résisté s’il vous plaît, marchez a quatre pates. Je m’exécute de suite sans même avoir de résistance. -Je ne veux pas de cette baguette, reprenez là ! -Ce n’est pas possible, vous êtes liée a un contrat magique avec cette baguette, le rompre signifie la mort ou la perte de vos pouvoir. Une baguette par sorcier et a vie. Maintenant sortez de mon magasin… Puisse dieux vous venir en aide.Quel salaud, il me refourgue une baguette maudite et me vire. Je ne dis riens a mes parents de peur de les inquiétés. Déjà me voir partir dans un monde qui leurs est inconnu les fais peur. Je fini l’été chamboulé et ma mère est ravie de me voir aussi serviable. J’exécute toutes ses demandes sans broncher. Mais l’avantage c’est que cela me fait aussi beaucoup plaisir surement une contre partie de la malédiction pour la rendre supportable. Je passe aussi du temps avec mes amis à qui je ne peux rien dire au sujet de mes pouvoirs et encore plus de ma malédiction. Un garçon du groupe que j’aime beaucoup mais juste en amitié me drague durant les vacances me proposant des rendez vous au bord de la rivière. Je l’accompagne nagée dans l’eau fraiche, je dois avouer que j’espère qu’il me demande pas plus que nagée. Mais un jour il vient m’embrassé. Il est assez maladroit. Je cherche au fond en moi la force pour résistée mais je me laisse subjugué par son baisé. Il vient alors poser ses mains sur mon bikini, il me plote, fait sortir mes tétons qui pointes. Je suis assez afyon escort excité a l’idée de s’avoir ce qui va m’arrivé. Il prend mes seins dans sa bouche, me suc. Je commence a mouillé abondamment. Lui face a mon manque de résistance commence a se montré de plus en plus pressant. Je vois son maillot de bains dessiné une grosse bosse. Excité, s’attaquant maintenant a mon bas de maillot de bains en un clin d’œil je suis nue face a lui. Lui enlève sont short, il a une grande érection qui présente face a moi. Il me retourne contre un arbre et viens me pénétrée. C’est très agréable, il fait de vigoureux allé retours en moi. Il manque cruellement d’expérience, mais c’est aussi ma première fois avec un homme, je suis très serer. La même sensation que quand j’ai prise la baguette me traverse. Il me retourne et me prend dans ses bras. Il me soulève et viens présenter son pénis face mon vagin et m’abaisse sur lui. Je m’accroche a son dos, pour bien me maintenir il me plaque contre l’arbre où je sens l’écorce me pénétré le dos. Sentir ses allé retour mélangé a la sensation de coupure dans mon dos me fais sentir de plus en plus de chaleur dans mon entre jambes. Des vagues me parcours de plus en plus, lui aussi commence a soufflé de plus en plus vite dans mon cou. Je jouie dans un violent orgasme lui avec moi. On s’allonge tout les deux dans la fraicheur du bord de l’eau. Je me sens lasse de mon orgasme. Il me raccompagne devant chez moi. Demain je prends le train pour Poudlard, je suis très stressé, mon orgasme ma permit de lâché un peu de pression. Je dis au revoir à mes parents sur le quai de la gare en route pour de nouvelles aventures. J’arrive a la gare de King cross, je cherche la vois neuf trois quart, une groupe de garçon en 5 eme année me guide, ils ont 22 ans et parle de la fin de leurs études. Je suis assez intimidé devant eux. Il me propose de venir s’assoir avec eux. Je ne peux pas dire non et je me retrouve assise dans un petit compartiment. Ils parlent de leurs vacances. -C’est ta première fois à Poudlard ? -Oui…Je suis vraiment intimidé d’être avec les grands comme ça. Et il me dévore des yeux. Je suis en tenu de voyage et je dois me changé avant d’arrivé. Le voyage se passe bien, ils ne parlent pas beaucoup avec moi, ils rigolent surtout des dernières filles qu’ils ont réussi a avoir. Je les trouvent pathétique et immature. -On va devoir ce changé tu peux le faire aussi, on va arriver.Satané malédiction je commence déjà a enlevé mon t-shirt, je suis en soutient gorge face a eux. Ils me regardent médusé, j’arrive presque a voir dans leurs yeux la lueur libidineuse s’allumée. Je continue et me penche pour retirer mon pantalon. Une main vient sur mes fesses. Ils me regardent pour voir ma réaction. Comme je ne bronche pas, un autre s’approche pour la posée sur un de mes seins. Le troisième baisse le store de la cabine pour ne pas être dérangé. Ils ne disent rien, ils attendent que je les repousse. Mais j’ai envie de les contentés. Je me frotte a eux, leurs mains se balade sur moi en insistant particulièrement sur mes partie les plus intime. Cela me fais mouillé de deviné leurs bosse sous leurs pentalon. Tout ça pour moi !Mes sous vêtements sont écartés, ils approchent leurs bouches des mes seins et de mon sexe. Celui qui est entre mes jambes commence a me doigté, je escort afyon suis trempé et la mouille couille le long de ses doigts. On me tire vers la baquette ou ils viennent me présenté deux beau sexes, le troisième toujours occupé dans mon intimité. Je les suce avec détermination cherchant a les amené le plus loin possible dans ma gorges tour a tour. Le partenaire affairé a mon entre jambe fait des merveilles je compte bien le remercié comme il se doit. Ils échangent de place, un des cinquièmes années présente sa bite face a mon vagin et me pénètre, vu ma quantité de mouille il le fait sans difficulté, je suce les doigts de celui qui a doigté je me trouve un gout délicieux, puis pour ne pas le rendre jaloux son penis qui est en érection. Etre prise avec une bite dans la bouche est divin. Je le suce au rythme des coups de butoir. J’aimerais presqu’il jouisse dans ma bouche mais ça ne serais pas juste vu tout le travail qu’il a fourni, je vais donc m’occupé de son ami avec qui j’ai moins de pitié. Je le suce comme une furie a en avoir mal a la mâchoire. Lui est en extase et pouce des grognements de satisfaction. Je le sens venir avec son camarade, j’accélère le rythme et les coups contre mes fesses ce font de plus en plus rapide. Ils se décharge presque s’simultanément. J’avale le sperme, il a un bon gout. Je me tourne vers le troisième et l’assoie sur la banquette, je me met sur lui et fais des mouvements. Petit au début puis de plus en plus vite. Lui lèche mes seins a chacun de mes allé retour. La chaleur présente dans mon bas ventre m’irradie maintenant dans ton mon corps. Je suis en sueur de cette gymnastique mais ne veux pas m’arrêté avant d’avoir eu mon orgasme. Mon compagnon est en extase me voyant diminué la cadence prend mon bassin entre ses mains et viens claquer ses cuisse sur les mienne dans un rythme fou. Ces mouvement fait explosé mon orgasme, tout mon corps est pris de tremblement. Lui aussi sous l’effet de mon orgasme décharge dans mon vagin une bonne quantité de sperme qui se mélange avec celui de son ami et qui coule le long de mes cuisses. Je me blotti dans ses bras le temps que mon cerveau revienne a lui. On s’habille, ils sont de poufsouffle et espère que je serais dans leurs maisons. Ils me font la bise et sorte. Je rejoins les autres premières années. J’ai l’impression qu’ils sont tous déjà au courant de ma dépravation. On arrive près des bateaux, ce sont de petite barque sans moyens pour les faire bougé. Je me glisse dedans rejointe par un garçon et une fille. Ils sont tous le deux en première année et charmant. On sympathise tout en regardant le majestueux château apparaitre. C’est un château d’Ecosse vraiment immense et le lac sombre sur le quel on glisse comme par magie entretien cette sensation d’oppression. Je ne suis pas mécontente de touché la terre ferme. On nous dirige vers la grande salle, où tout le monde est déjà installé. On avance en groupe observé de toute part par les élèves des années supérieurs.Les quatre maison sont représenté Poufsouffle, Serdaigle, Gryffondor et Serpentard. Face q nous un vieux chapeau posé sur une chaise, la directrice de Gryffondor tiens un rouleau dans sa mains-Quand j’appellerais votre nom vous vous asseriez sur la chaise, le Choixpeau décidera de votre maison. Les noms défile et mon stress monte j’ai afyon escort bayan peur de savoir dans quelle maison je serais. Mon nom est enfin appelé, je me place sur la chaise. Le Choixpeau me murmure a l’oreille.-Tu es une sorcière puissante je le sens, Ta place est vite choisie tu sera a Poufsouffle tu as toutes la qualité. A cette annonce des cris de joies vienne de la table ornée d’un blaireau. Je les rejoins et déguste un somptueux repas en compagnie de mes nouveaux camardes. Nous suivons les préfets jusqu’à trois tonneau de vinaigre qui nous permet de rejoindre notre salle commune. Je suis accompagné des deux premières années que j’ai rencontrées dans le bateau. Je suivre la fille jusqu’à notre dortoir ou l’on s’installe cote a cote. -Je vais prendre une douche après le long voyage tu veux venir.Une douche me ferais le plus grand bien et de toute façon je ne peut pas refusé. Elle se met nu devant moi.-Soit pas timide on est entre fille.Elle accompagne cette parole d’un clin d’œil. Je me glisse donc sous la douche avec elle. Le jet est fort agréable après ma longue journée. On rigole de nos mensuration en même temps. Elle me dis qu’elle est jalouse de moi. Je ne comprend pas pourquoi elle dis ça je me trouve banal.Après la douche je vais me brossé les cheveux. Je sursaute devant le miroir, je suis devenu vraiment belle en deux jours. Ollivander avait raison, la baguette m’avais donné la beauté. Je m’admire sous toutes les coutures, mes cheveux sont beau, mes courbures harmonieuse et mon teins est resplendissante. Ma nouvelle amie me reluque avec envie. -Je peux te touché ?Elle accompagne ces mots a une mains tendu sur ma poitrine, elle a la mains douce et je ferme les yeux en extase de ses caresse sur ma peau. Elle approche ses levre pour venir m’embrassé. Nos langues se rencontre elle embrasse divinement bien. J’ai envie d’elle, j’approche alors ma mains de son entre jambe, elle mouille déjà tellement. Je fais glissé mon majeur sur son clitoris. Elle se rapproche alors de moi pour posé sa tête sur mon épaule. Nos poitrines sont l’une contre l’autre et frotte a chacun de mes mouvement sur son intimité.Je la soulève de terre pour la posé sur le lavabo, je viens entre ses jambes pour commencé a la l’échée. Elle a un gout sublime et tremble sous chacune de mes caresses. Je sens que sont orgasme arrive mais je veux prendre mon temps avec elle. Je remonte le long de son ventre jusqu’à ses seins. En deux jours j’ai fais ma première fois, du sexe en groupe et maintenant ma première expérience homosexuel. Je trouve pas que cela soit tant que ça une malédiction.Je continue de sucé ses tétons. Ils sont gorgé de plaisir, je viens les mordillé jusqu’à lui faire poussé des petit cris de douleurs. Elle est complètement sous mon charme. Je continue de monté jusqu’à son cou. Je viens aspiré sa peau elle tremble de désir et moi aussi j’ai un besoin urgent de jouir. Elle me repousse, m’allonge sur le sol de la sal de bain et se place en ciseau. Elle se place au dessus de moi et viens se frotté énergiquement sur moi. Je prend ses seins dans ma bouche. Sentir nos mouille se mélangé et s’étalé le long de nos corps continue de faire monté la tension dans mon bas ventre. Mon amante est une véritable furie qui hurle de plaisir sur moi. Je me sent venir sous ses mouvement de bassin et rejoins ses cris de plaisir. On fini par jouir en même temps, elle s’allonge sur moi hébété par orgasme. Je caresse ses cheveux, je suis très contente de ma rentrée.On se couché, je trouve facilement le sommeil après cette journée.

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan olun

Bir yanıt bırakın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.


*