Eté 1984 (part 6 et fin)

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Big Tits

Eté 1984 (part 6 et fin)Les filles et les hommes sont revenus presque en même temps. Cathy et moi étions dans le salon, chacune sur un canapé où nous avons un peu somnolé. Nous avons pris un apéro léger pendant que Régis allumait le barbecue puis nous avons mangé. Le repas fini, comme la veille, après avoir débarrasser la table, nous nous sommes retrouvés au salon. La table basse avait été mise sur le coté et le matelas en mousse et son drap était sur le sol au milieu des canapés. Nous avons tous été en couple nous rafraîchir dans les différentes salles de bain. Franck et moi y avons été dans les derniers. Ce qui nous a permis de voir Mina et Kiné revenir totalement nues ainsi que Fabienne seulement vêtue de son paréo transparent et Michel avec une serviette autour de la taille. Cela laissait présager de la suite de la soirée. Dans la salle de bain, Franck me demanda si je voulais participer à cette soirée. J’avais toujours en tête sa phrase de l’après midi. Oui j’étais décidée à me lâcher, à prendre et de donner le plus de plaisir possible. Je lui ai juste fait un signe d’acquiescement des yeux et nous avons été rejoindre le reste du groupe, nus tous les deux.Le salon était juste éclairé par des bougies disposées un peu partout. Ça donnait une ambiance feutrée à la pièce. Il devait y en avoir en vingtaine en tout, suffisamment pour voir les couples formés sur le matelas et sur les canapés. Mina et Kiné étaient sur le grand canapé alors que Régis, assis sur le matelas, était adossé à un petit canapé au coté de Cathy en face de Fabienne et Michel. Tout le monde était complètement nue. Je m’asseyais à coté des deux filles alors que Franck prenait place sur le matelas à coté de Cathy. Il y avait les Pink Floyd en musique de fond. Très vite les mains se sont mises à tâtonner et les bouches à se chercher. Franck me caressait les seins tandis que sa langue s’enroulait à la mienne. J’avançais une main vers son sexe mais quelqu’un le branlait déjà. Mina s’était glissée, allongée sur le ventre, entre les jambes de Franck. Elle le masturbait d’une main tout en passant sa langue sur son gland. Une main parcourait mes fesses, se glissant dans mon entre-jambe. Je relevais la jambe pour lui facilité le passage. J’étais déjà toute mouillé quand un doigt glissa dans mon chatte. Juste à coté, Kiné se faisait lécher la chatte par Michel. Elle était debout, les jambes écartées, sur le visage de Michel. Fabienne suçait Régis. J’ai compris que Cathy fouillait mon sexe. Une envie, que je pensais impossible, monta en moi. Je me dégageais de Franck, je me retournais pour faire face à Cathy puis je me suis mise tête bêche avec elle. Je lui écartais les bahis firmaları jambes et je plongeais ma bouche vers sa chatte. J’avais envie de connaître le goût de son plaisir.Déjà les premiers petits cris, des gémissements et des soupirs de plaisirs se faisaient entendre. La bouche toujours collée à la chatte de Cathy, je percevais les mouvements autour de moi. Les couples changeaient de partenaires ou s’unissaient, je ne savais pas. Je pouvais mesurer l’effet que ma langue et mes doigts faisaient sur Cathy. Sa mouille mélangée à ma salive coulait sur mon menton. Elle se dégagea et me tira vers le milieu du tapis. Michel était allongé sur le dos, chevauché par Mina. Fabienne suçait Franck alors que Régis enfonçait une gode dans la chatte de Kiné. Je n’avais pas remarqué qu’il y avait des accessoires de ce genre mais en regardant sur la table, j’ai distingué une broîte et plusieurs godes de différentes formes et tailles. Cathy alla mêler sa langue à celle de Régis et lui dit quelque chose à l’oreille puis elle se glissa jusqu’à la table basse. Ensuite elle s’est approchée de Franck, l’a fait s’allonger, a sorti sa bite de la bouche de Fabienne et lui a enfilé un préservatif. Je la regardais faire, ça se passer juste à coté de moi. Elle s’est assise sur Franck et à guidé sa queue pour la mettre dans sa chatte. Je l’ai vu se laisser tomber dessus en poussant un gémissement. Fabienne avait saisi un gode dont la forme faisait penser à une fusée. Elle avait également un petit tube dans la main. Je l’ai vu ouvrir le tube, se verser un peu de son contenu dans le creux de la main et l’enduire ensuite sur le gode. Quand elle a eu fini, il a tendu le tube à Régis. J’ai compris qu’il s’agissait d’un tube de gel. Fabienne a mis sa main entre les fesses de Cathy qui s’est penchée en avant, mettant sa tête dans le cou de Franck. Elle ondulait toujours du bassin puis s’arrêta quand Fabienne lui appuya le gode sur son anus. A coté, Mina avait laissé sa place à Kiné sur la queue de Michel. Cathy poussa un grognement, Fabienne venait d’enfoncer le gode de trois ou quatre cm dans l’anus et commencer un lent va et vient, l’enfonçant un peu plus chaque fois. Cathy haletait. Régis avait enfilé une capote et l’enduisait copieusement de gel. J’ai réalisé ce qu’il allait se passer. J’avais du mal à le croire. J’avais vu des doubles pénétration que dans des films porno, mais là ce n’était pas du cinéma. Quand Régis s’est mis derrière elle et que j’ai vu sa queue s’enfonçait dans les reins de Cathy, mon cœur s’est mis à battre très fort. Je n’arrivais pas à détourner les yeux. Cathy gémissait de plus en plus en remuant le bassin. Les coups de reins de kaçak iddaa Régis et Franck étaient synchronisés. Il n’a pas fallu longtemps pour qu’elle crie de plaisir alors que Régis s’enfonçait tout entier en elle. Kiné, toujours sur Michel, a également joui presque en même temps. Régis s’est retiré lentement, Cathy poussa un « Han !!! » quand le gland sortit et son ventre fit encore quelques soubresauts avant qu’elle ne se laissa glisser sur le coté. Elle était allongée, les jambes ouvertes, les bras sur son visage. On pouvait voir les deux orifices béants, luisants de mouille et de gel. Régis avait retiré sa capote et s’essuyait la bite avec une serviette. Franck en avait fait autant. Je n’avais pas bougé de place, à genoux, assise sur mes talons, fascinée par ce que je venais de voir.Il y eu quelque instant de répit, chacun récupérant. Régis a été remettre de la musique de fond. Franck est allé vers la table basse. Je l’ai vu prendre le gode que Fabienne avait introduit dans Cathy, une capote et le tube de gel puis il est venu se mettre contre moi. Il a glissé une main sous mes fesses et a commencé à jouer avec le gode sur ma chatte et mon petit trou. Il a bien vu que le spectacle ne m’avait pas laissé indifférente. Il m’a murmuré à l’oreille : « Tu veux te faire prendre comme Cathy ? ». Je le regardais sans répondre. Voulait-il me provoquer ? Il savait que tout ça était nouveau pour moi et que j’éprouvais quelques craintes. J’allai lui répondre quand il a commencé à m’enfoncer doucement le gode sur mon anus. Je serrais les dents et m’efforçais de ne pas lui montrer que je prenais du plaisir. Je fis doucement non avec la tête mais il enfonça un peu plus le gode. « Ca t’a donné envie, j’en suis sûr » me dit-il en appuyant légèrement sur le gode. Je regardais autour de nous pour voir si quelqu’un avait remarqué quelque chose. Kiné et Mina étaient en position de 69. La sénégalaise était dessus. Derrière elle, légèrement sur le coté, Régis la caressait, je voyais sa main se glisser entre les fesses et les cuisses pour certainement se mêler à la langue de Mina. Kiné avait la tête plongée dans l’entre-jambe de Mina. Se temps en temps elle relevait son visage en grognant et pour reprendre son souffle ? C’est la main de Michel, à genoux entre les jambes de Mina qui prenait le relais. Kiné, entre deux râles suçait un peu la queue tendue devant elle avant de replonger sa bouche sur la chatte de la belle asiatique. Cathy, à coté d’eux était toujours allongées sans bouger. J’étais à genoux, assise sur mes talons, les cuisses légèrement écartées. Fabienne s’était allongée devant moi. En baissant les yeux, j’ai vu la main de Franck plonger kaçak bahis vers ma chatte. J’ai senti ses doigts s’introduire en moi. Il enfonçait encore un peu plus le gode. « Alors, tu veux bien faire comme Cathy ? ». Se doigts me fouillaient et je sentais monter doucement le plaisir. Je murmurais un non dans un souffle. « Mais je sais que tu en as envie » insista-t-il.- Il ne faut rien exiger, Franck. Laisse Eve décider. Dit Fabienne. On ne fait que ce que l’on a envie de faire.En disant ça elle me caressa le pubis, puis elle a saisi délicatement mon clito et a commencé à le branler entre deux doigts, tandis que Franck me fouillait toujours la chatte et entamait un lent va et vient avec le gode.- Regarde, continua-t-elle, elle a juste envie qu’on la fasse jouir comme ça.Le plaisir montait lentement mais continuellement en devenant de plus en plus intense. J’ai entendu jouir Kiné suivie de Mina. Elles criaient toutes des deux. Régis enfilait un préservatif et se plaçait derrière la sénégalaise. Mina s’était dégagée, Michel lui relevait les jambes et guidait sa bite, également équipée d’un capote, vers sa chatte. Tout en me caressant, Fabienne s’était glissée jusqu’à Franck et le suçait. Je me retenais pour ne pas exploser tellement le plaisir était immense. Kiné s’était remise à crier en lâchant des mots incompréhensibles. « A toi maintenant » dit Fabienne en appuyant sur mon clito. La jouissance ne fut pas brutale, au contraire, j’ai eu plusieurs vagues. Mes cuisses tremblaient, j’avais des convulsions dans le bas ventres et le plaisir qui ne cessait de déferler en moi. Je sentais que je perdais l’équilibre, j’avais l’impression de tomber. Mes forces m’abandonnaient au fur et à mesure que je jouissais. N’y tenant plus, je me suis écroulée sur le coté. Je ne savais pas si j’avais encore le gode planté dans mon anus. Il a fallu que je tâte de la main pour me rendre compte que Franck l’avait retiré. Ce qui se passait autour de moi me semblait lointain. J’ai vu Fabienne s’ accroupir sur Franck, légèrement penchée vers l’arrière, les mains en arrière pour prendre appuie. Pendant qu’elle donnait des coups de reins, Franck lui caressait son clito. Elle ne tarda pas à crier de plaisir également. Mina aussi cria tandis que Michel la pilonnait. J’ai pu voir Régis éjaculer sur les seins de Kiné, puis se fut le tour de Michel de venir se vider sur elle. Franck fut le dernier à déverser également sa semence sur elle.J’étais la dernière à quitter le salon pour aller me doucher. Quand je suis arrivée dans la chambre, Franck était allongé nu sur le lit, bras derrière la tête. Sans rien dire, je me suis glissée entre ses jambes et je l’ai sucé, à quatre pattes sur le lit. Quand la taille de sa queue est devenue respectable, je lui ai enfilé une capote que j’ai enduit de gel et je lui ai murmuré à l’oreille :- J’ai envie que tu me prennes par mon petit trou ….

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan olun

Bir yanıt bırakın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.


*